[Total : 9    Moyenne : 4.3/5]

La racine de Cette plante méconnue a des effets miraculeux contre le cancer

Voici une plante assez peu connue des scientifiques qui s’avère posséder des qualités extraordinaires contre le cancer, bien plus efficace que la chimiothérapie : les racines de pissenlit biologique.

Un aliment fantastique
Il est assez courant de faire le lien entre chimiothérapie et cancer, ou entre médicaments et leucémie. En plus de parfois mal finir, ces maladies graves amènent une ambiance de tristesse et un état d’esprit fragile lorsqu’elles sont prises en charge par la médecine. Qu’en serait-il si on conseillait de boire une infusion pour soigner une leucémie, une tumeur au sein ou à la prostate ?Une récente étude de l’université de Windsor au Canada a démontré les effets cytotoxiques de l’extrait de racine de pissenlit biologique sur les trois maladies précédemment citées. Cet extrait permettrait de tuer jusqu’à 96% des cellules de la leucémie myélomonocytaire chonique (LMMC) 48 heures seulement après assimilation.

La racine de pissenlit un anti cancer naturel puissant

La racine de pissenlit un anti cancer naturel puissant

Bonheur dans la salle d’attente
C’est grâce à Caroline Hamm que tout a commencée. Caroline est une cancérologue qui s’occupait d’une patiente âgée souffrant d’une LMMC. Elle lui pratiquait une classique chimiothérapie sans grand résultat.Continuant ses séances, la patiente s’est mis à boire du thé aux racines de pissenlits biologiques dans la salle d’attente, tout comme certain prenne un café ou lise un magazine. Depuis ce jour, le Docteur Hamm a fait le constat, alors inexpliqué, d’une santé qui s’améliorait pour sa patiente, mais également pour un autre patient à qui la première avait conseillé la boisson. Les deux patients ont alors refusé d’aller plus loin avec la chimiothérapie.

La science prend le relais
La cancérologue a ensuite informé le biochimiste Siyaram Pandey, professeur à l’Université de Windsor au Canada, de cette guérison. Prenant l’affaire au sérieux, il entreprend des recherches, aidé par ses étudiants.Après avoir fait des essais sur des cellules sanguines de patients différents, grâce à des racines de pissenlits biologiques fraîchement arrachées dans des prairies de proximités, le scientifique canadien a déclaré qu’elles avaient un potentiel de guérisons important et une alternative profitable à la chimiothérapie morelle.Siyaram Pandey avoue : “l’extrait de racine a tué les cellules de façon très sélective. Les cellules saines n’ont pas été tuées, alors que les cellules cancéreuses oui”.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*