[Total : 3    Moyenne : 5/5]

« Plus vos recherches avancent, plus vous réaliserez la simplicité de toute la création » disait le docteur Edward Bach. Aujourd’hui, les scientifiques découvrent, dans la racine de pissenlit bio, des propriétés étonnantes contre les cellules cancéreuses !

Quelques notions de base sur le pissenlit :

Sur le plan nutritif, le pissenlit biologique est très riche en minéraux et en vitamines. Ses points forts sont le fer le calcium, le potassium, la vitamine A, la vitamine C et la vitamine K. Sa grande richesse en minéraux et en vitamines lui donnent des propriétés reminéralisantes et régénérantes.

Le pissenlit biologique est une plante très alcalinisante : Indice PRAL : -7,94 (la valeur neutre étant zéro, au-dessus les aliments sont acidifiants, en dessous ils sont considérés comme alcalinisant).

Cette petite plante, qui parait si banale, et que certains prennent pour une mauvaise herbe, a une action globale sur l’ensemble du corps et des organes. Il stimule le travail de l’estomac, les secrétions du foie, du pancréas, et de l’intestin. Quand on sait à quel point ces organes sont essentiels pour maintenir un état de santé optimum, on aura tout intérêt à lui donner une place importante dans notre vie !

Plus particulièrement, la racine de pissenlit biologique est un stimulant hépatique, dépuratif, conseillée en cas de constipation, de conditions toxiques chroniques comme les inflammations articulaires, l’eczéma, l’acné. Depuis des siècles, elle a été employée en Chine pour certains types de cancers. Elle contient des doses incroyablement élevées de potassium et de Vitamine A, entre autres choses.

Le Pissenlit bio, vainqueur du cancer

Le Pissenlit bio, vainqueur du cancer

Pour la petite histoire, tout commence dans une salle d’attente :

Caroline Hamm est une cancérologue qui s’occupait d’une personne âgée souffrant d’une LMMC (leucémie myélomonocytaire chonique) Celle-ci suivait une chimiothérapie qui ne donnait pas de résultat. Cette patiente s’est mise à consommer un « thé » aux racines de pissenlit biologique. L’emportant avec elle dans la salle d’attente, où elle buvait son « thé » en attendant son tour, elle l’a conseillé à d’autres patients…

A partir de ce moment, Caroline Hamm a constaté, sans vraiment comprendre pourquoi, que l’état de santé de sa patiente s’améliorait. Un autre patient, qui s’était mis, lui aussi, à consommer le « thé » de pissenlit biologique se mit également à aller mieux… Ces deux personnes ont alors décidé d’arrêter leur chimiothérapie.

Intriguée par cette guérison, le docteur Hamm en a informé le professeur Siyaram Pandey, biochimiste à l’université de Winsdor, qui décide aussitôt d’entreprendre des recherches avec son équipe.

Les recherches des scientifiques canadiens révèlent des propriétés étonnantes qui pourraient être plus efficaces que la chimiothérapie !

Ils ont rassemblé des cellules sanguines de patients atteints de leucémie, ont fait de l’extrait de racines de pissenlit biologique fraichement arrachées, et l’ont appliqué aux cellules dans une boite de culture. Dans les 24 heures, on a observé un suicide cellulaire. « Il a tué les cellules de façon très sélective ; il n’a tué que les cellules cancéreuses », a déclaré Pandey. « Les cellules saines n’ont pas été tuées. »

Après avoir renouvelé l’expérience avec d’autres cellules cancéreuses, les résultats venaient confirmer que l’extrait de racine de pissenlit biologique cible et détruit uniquement les cellules cancéreuses, sans abîmer les cellules saines, ce qui n’est pas le cas de la chimiothérapie qui tue tout sur son passage.

Les chercheurs en déduisent qu’un traitement continu avec l’extrait de cette racine peut détruire la plupart des cellules cancéreuses, et au vu de ces résultats, l’équipe de chercheurs a reçu des fonds pour poursuivre les recherches sur l’action du pissenlit biologique. Ces études suscitent de grands espoirs pour les personnes atteintes d’un cancer.

« Nous étions surpris de voir les cellules cancéreuses disparaître, mais encore plus de constater que les cellules saines n’étaient absolument pas affectées », a proclamé Sirayam Pandey, directeur des recherches, à l’université de Windsor, au Canada.

Une simple décoction de racine de pissenlit biologique pour traiter la LEUCEMIE, le CANCER DU SEIN, le CANCER DE LA PROSTATE ?

Au bonheur des Plantes

Au cours de leur étude, les chercheurs canadiens ont démontré les effets cytotoxiques (qui inhibent ou empêchent le bon fonctionnement des cellules) de la décoction de racine de pissenlit biologique sur ces 3 maladies. L’extrait permettrait de détruire jusqu’à 96% des cellules de la leucémie myélomonocytaire chonique (LMMC) 48 heures seulement après assimilation.

Les contre-indications :

Le pissenlit biologique est contre-indiqué en cas d’occlusion des voies biliaires, d’obstruction intestinale, de calculs biliaires ou d’ulcères du duodénum. En cas d’insuffisance rénale ou de troubles cardiaques, consulter un médecin avant la prise de pissenlit biologique.

Témoignages et expériences :

John DiCarlo, 72 ans, avait une leucémie. Après 3 années de traitement avec chimiothérapie, il est renvoyé chez lui pour y passer ses derniers jours… Les médecins lui ont alors conseillé de boire régulièrement du « thé » de pissenlit biologique. Depuis 3 ans, il est officiellement reconnu guéri de la leucémie. DiCarlo a été interviewé par CBC News pour faire connaître ce succès.

Un autre cas, particulièrement connu, est celui du fermier George Cairns des USA. Il a guéri son cancer de la prostate très douloureux avec de la poudre de racine de pissenlit biologique. Il a pris cette décoction pendant 3 ans, mais ses douleurs avaient commencé à disparaître quelques jours après le début de sa cure. Maintenant, il a 80 ans et il est complètement guéri. Désireux de partager son expérience et d’en faire profiter le plus grand nombre, Il a ensuite rédigé des instructions dans un journal local.

En conclusion :

Même si ces expériences semblent très prometteuses, elles n’ont pas encore été validées par un grand nombre de personnes. Le contexte émotionnel, l’environnement, la nourriture, sont autant de facteurs qui peuvent influencer la guérison. Il est important d’en tenir compte.

Quoiqu’il en soit, la nature est toujours présente pour nous aider et nous accompagner… Ce sont les plantes les plus communes qui sont quelquefois les plus efficaces, et c’est à nous de changer le regard que nous portons sur elles…

Curieusement, le pissenlit biologique semble de plus en plus commun dans les villes, sur les pelouses, dans nos jardins ! Serait-ce le propre de l’humain de considérer que seules les choses rares et chères ont de la valeur ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*